Au lendemain du retour de nos provinces sahariennes au sein de la patrie, le Royaume du Maroc s’est attaché à développer ces régions qui ont lourdement souffert de l’occupation espagnole. Le développement établi par le Maroc a été essentiellement basé sur les potentialités de nos provinces sahariennes particulièrement dans les secteurs de la Pêche, l’Agriculture, le Tourisme et les Mines.
Le secteur de la pêche présentant des enjeux forts de développement, a retenu l’attention des autorités publiques qui lui ont consacré de nombreux plans spécifiques d’aménagement des différentes espèces.
Les petits pélagiques représentent la cible principale pour laquelle les membres de notre association ont mobilisé d’importants investissements tant en mer que sur terre, comme l’indique le tableau ci-après.
CongélationConservePoisson fraisFarine et huile de poissonAutresTotal
Unités actives934997122
Exportations 2016 (MMDH)6,10,100,807,0
Emplois directs950010250055020010 852
Le secteur est fortement orienté vers l’export : plus de 90% du CA des unités industrielles est destiné à l’export.
Les exportations des produits de la mer vers le marché de l’UE sont dominées par le poulpe et la sardine. Les exportations issues de la pêche pélagique, principalement sardine et maquereau, représentent à elles seules près de 550 MDH en 2016.
Espèces PoulpeSeicheCalamarCourbineSoleSardineMaquereauThonFarine de poissonHuile de poissonAutres
Exportations en MDH
726 71 66 4 1 105 43 8 379 22 28
Le port de Dakhla est en tête des ports de débarquement des petits pélagiques à l’échelle nationale et présente la particularité d’être le seul port national d’activité des navires hauturiers RSW.
Aussi bien en 2017 qu’en 2018, les chalutiers pélagiques RSW débarquent un peu plus que 400 000 tonnes par pour une valeur d’environ 700 MDH, ce qui représente plus des deux tiers des captures pélagiques réalisées au niveau du port de Dakhla.
Capture d’écran 2019-01-23 à 17.41.49
Le secteur est fortement orienté vers l’export : plus de 90% du CA des unités industrielles est destiné à l’export.
Les exportations des produits de la mer vers le marché de l’UE sont dominées par le poulpe et la sardine. Les exportations issues de la pêche pélagique, principalement sardine et maquereau, représentent à elles seules près de 550 MDH en 2016.
Capture d’écran 2019-01-23 à 17.42.00
Le port de Dakhla est en tête des ports de débarquement des petits pélagiques à l’échelle nationale et présente la particularité d’être le seul port national d’activité des navires hauturiers RSW.
Aussi bien en 2017 qu’en 2018, les chalutiers pélagiques RSW débarquent un peu plus que 400 000 tonnes par pour une valeur d’environ 700 MDH, ce qui représente plus des deux tiers des captures pélagiques réalisées au niveau du port de Dakhla.